dimanche, 26 février 2012

Le temps des gueux

"Il fait un froid de gueux"

CARLA BRUNI-SARKOZY, phrase rapportée par le Nouvel Observateur + une pépite encore (hiver 2012)

france des gueux.jpg

194316638.jpg939154459.jpg3270511092.JPG2307122574.2.JPG2285644031.jpggueux CC.jpg

 

 

Nota 1 : Si vous remarquez quelques incohérences entre la date de parution du nouvel Obs et notre jour de Février c'est bien normal, pour vous livrer l'information avant tout le monde nous avons dû personnaliser un peu notre calendrier. Ce qui s'appelle en d'autres mondes, le "mentir-vrai. En revanche, vous constaterez que nos images sont réalisées sans trucages. La situation est la même partout, que ce soit à Lyon, cours Vitton, quartier naguère prestigieux (photo 1), à Cannes, sur la Croisette, (photo 2), à Paris, face au Fouquet's (photo 3), à Deauville, pas loin du casino (photo 4) à Marne la Vallée, à 300 mètres d'Eurodisney (photo 5), à Lyon-Vaise devant la rutilante médiathèque (photo 6), ou à  la sortie du super U de Courchevel (photo 7), les gueux envahissent nos villes et nos campagnes avec un toupet qui se pose là. Mais le plus inquiétant, nous vient d'une études très sérieuse faite par la commission des  savants mandatés (et chers payés) par l'IEECJ (institut d'expertises et d'évaluations de certains jours) qui a prouvé que non seulement les gueux attirent le froid mais qu'ils en sont les principaux responsables. Les conséquences, on ne peut plus les cacher. Elles vous seront révélées, veuille ou veuille pas, après ce que vous savez. En attendant je confie le soin aux lecteurs de tirer les conclusions qui s'imposent, et de se poser la question : doit-on laisser en toute impunité les gueux prendre leurs aises aux vues de tous ? Quand on voit que certains ramènent le froid par cartons entiers, (cf. photo 1) pour organiser, semble-t-il, une fois encore, entre eux, on ne sait quel trafic frauduleux, on est droit de se demander si par leur faute, il n'y aura pas de la neige tout l'été...  En attendant, remercions l'ingénuité de notre savoureuse première dame de France, qui étant troubadour d'origine, s'exprime dans une langue moyenâgeuse à ravir. Une invitation à ressortir nos Roland Barthes, (non, ce ne sont pas des baskets) que dis-je ! notre Roland Barthes ! unique, inimitable, qui n'est pas auteur médiéval  souvenez vous, quand il écrivait : "Je vois le langage", en considérant cette condition de voyeur comme une maladie. Enfin, bon, heureusement, chacun sait que là où s'arrête le langage, tout finit par des chansons, (des cerises, et puis des roses, au diable ! le bas de laine !), mais faudra pas confondre la langue spécifique à chacun, avec le langage qui est une généralisation à l'homme, (c'est de Lacan) après quoi, on se tiendra peut-être mieux droit sur dans nos bottes, tout ça pour dire, (ce qui n'a pas grand rapport) que le cynisme moderne ne se raccordera en rien avec l'ancien, nevermore... Nul ne l'ignore, bien sûr, après cinq ans de... Non, rien.

Alternative ICI

Ligne de fuite (100% médiévale datant de 1876 grosso-modo) :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57802151/f9.image.swf

Photo : nous, les gueux, et nos légumes, photographiés un peu partout, durant le rude hiver.

© Frasby 2012

Commentaires

bon, pisqqu'on a le froid pour les gueux, voici la musique pour réchauffer les gueuses:

http://youtu.be/MrLWo2QOsH4

Écrit par : gmc | vendredi, 09 mars 2012

@gmc : réchauffer les gueuses, voilà un vrai programme,
en musique tout va mieux, je ne connaissais pas cette rencontre de shaka ponk avec Cantat, tellement évidente. J'en étais restée à ce titre là (sans Cantat) moins hot, mais pure perle mélodique :

http://www.youtube.com/watch?v=azUZay_cs-M&feature=related

Écrit par : frasby | vendredi, 09 mars 2012

ya ausssi ça:

http://youtu.be/fypZUjUxHNo

Écrit par : gmc | samedi, 10 mars 2012

@gmc : oui, merci, très beau choix, j'apprécie
il y a ça (techniquement pas terrible)
juste une belle trace :

http://www.youtube.com/watch?v=svasap6yK1o&feature=related

Écrit par : frasby | samedi, 10 mars 2012

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.